Décaler un projet : Une décision pas anodine…

Decalage projet OPTIDIA

Un Comité d’Investissement d’une entreprise a l’habitude de « trier » ses projets pour les ordonner et les prioriser dans son Portefeuille de Projets.

Mais qu’en est-il quand on décide de décaler un projet déjà planifié ?

Il est alors important d’avoir en main toutes les informations pour décaler en connaissance de cause… C’est-à-dire, à identifier, à quantifier l’ensemble des impacts potentiels :

On pense en priorité au marché : les clients seront-ils toujours là ? les concurrents auront-ils sorti un produit concurrent ? un retard technologique va-t-il apparaitre ?

Même si tous les projets n’impactent pas directement le marché, d’autres conséquences qu’il est peut-être utiles d’envisager existent :

  • CAPEX : Quels investissements supplémentaires devrais-je envisager sur le site si je ne remplace par les équipements prévus ? Quelles sont les pénalités potentielles des fournisseurs et sous-traitants que j’ai déjà engagés dans le projet vont-ils demander ? Quelles seront les disponibilités de mes fournisseurs et sous-traitants si je décale le projet – et par conséquent, quels coûts supplémentaires envisagés ? Ai-je pris en compte le coût des études pour clôturer proprement mon projet ?
  • OPEX: Quels sont les coûts supplémentaires par non-optimisation des matières premières et/ou des utilités/ énergies ? Quels coûts supplémentaires à prendre en compte en conservant l’organisation actuelle ?
  • Réglementaire: Est-ce que je remplis tout de même mes obligations réglementaires ? Est-ce que de nouvelles réglementations vont apparaître et devront être prises en compte dans le projet lorsque je le reprendrai ?
  • RH: Quelles sont les conséquences sur le personnel à qui j’ai annoncé le projet ? Les ressources présentes aujourd’hui le seront-elles demain pour mener à bien celui-ci ?
  • Image: Quel est le niveau de confiance que m’accorderont les partenaires, le voisinage, les autorités locales ? Les concurrents profiteront-ils de ce décalage pour mettre à mal l’image de la société ?

Voici quelques-unes des questions que je suis amenée à poser aux équipes projet et donc au Comité d’Investissement pour une prise de décision éclairée.