Naufrage-du-Titanic

Le naufrage du Titanic: l’exemple d’une mauvaise gestion de projet?

On prend souvent l’exemple du Titanic pour montrer la mauvaise gestion d’un projet: la certitude d’un bateau insubmersible, les mauvais arbitrages… Tout cela n’est qu’un funeste souvenir ? Et pourtant aujourd’hui:

  • Ne voit-on pas des projets sans analyse des besoins qui débouchent sur des produits non adaptés au marché?
  • N’y a-t-il pas des incidents ou accidents lors de chantiers du fait d’une confiance excessive des équipes dans un environnement pourtant pas si familier qu’est la réalisation d’un projet?

Je vous invite à réaliser de manière systématique des analyses du besoin et des analyses de risques sur vos projets quelque soit leur taille ! Ces analyses vous seront utiles pour :

  • S’assurer que le produit créé correspond aux besoins des clients
  • S’assurer que les risques potentiels sont pris en compte dans le management du projet depuis son initialisation jusqu’à sa réalisation et son exploitation
  • Mais aussi pour réaliser des exercices:
    • Fédérateurs pour une équipe projet
    • Excellents pour la communication tant dans l’équipe projet que vers un comité de pilotage !

En savoir plus: Analyse du Besoin, Analyse des risques