Le métier de coach et le code de déontologie

Le code de déontologie :

1 – Devoirs du coach

  • Art. 1-1 – Cadre du Coaching
    Le coaching s’effectue dans un cadre contractuel précisant les attendus et les conditions de l’intervention.
  • Art. 1-1 – Exercice du Coaching
    Le coach s’autorise en conscience à exercer cette fonction à partir de sa formation, de son expérience, de ses compétences professionnelles et de sa supervision.
  • Le coach s’engage à s’informer et à se former de manière continue dans les domaines professionnels de sa compétence.
  • Art. 1-2 – Confidentialité
    Le coach s’astreint au secret professionnel.
  • Art. 1-3 – Supervision établie
    Le coach, dans l’exercice de sa profession, a recours de manière régulière, à une supervision. Le superviseur est un professionnel du coaching qui permet d’aider le coach dans les difficultés qu’il rencontre.
  • Art. 1-4 – Respect des personnes
    Conscient de sa position, le coach s’interdit d’exercer tout abus d’influence.
    Le coach doit être en mesure d’expliquer quels sont les outils et sur quels fondements théoriques se base son accompagnement.
  • Art. 1-5 – Obligation de moyens
    Le coach prend tous les moyens propres à permettre, dans le cadre de la demande du client, le développement professionnel et personnel du coaché, y compris en ayant recours, si les besoins soulevés sortent du champ de compétences du coach, à un confrère coach ou à d’autres professionnels.
  • Art. 1-6 – Refus de prise en charge
    Le coach peut refuser une prise en charge de coaching pour des raisons propres à l’organisation, au demandeur ou à lui-même. Il indique dans ce cas un de ses confrères.Le coach se réserve également le droit de refuser le coaching s’il s’agit d’aider le coaché en dehors du cadre de la loi française ou si l’intervention n’assure pas le respect des personnes.

2 – Devoirs du coach vis à vis du coaché

  • Art. 2-1 – Lieu du Coaching
    Le coach se doit d’être attentif à la signification et aux effets du lieu de la séance de coaching.
  • Art. 2-2 – Responsabilité des décisions
    Le coaching est une technique de développement professionnel et personnel. Le coach laisse de ce fait toute la responsabilité de ses décisions au coaché.
  • Art. 2-3 – Demande formulée
    Toute demande de coaching, lorsqu’il y a prise en charge par une organisation, répond à deux niveaux de demande : l’une formulée par l’entreprise et l’autre par l’intéressé lui-même. Le coach valide la demande du coaché.
  • Art. 2-4 – Protection de la personne
    Le coach adapte son intervention dans le respect des étapes de développement du coaché.

3 – Devoirs du coach vis à vis de l’organisation

  • Art. 3-1 – Protection des organisations
    Le coach est attentif au métier, aux usages, à la culture, au contexte et aux contraintes de l’organisation pour laquelle il travaille.
  • Art. 3-2 – Restitution au donneur d’ordre
    Le coach ne peut rendre compte de son action au donneur d’ordre que dans les limites établies avec le coaché.
  • Art. 3-3 – Equilibre de l’ensemble du système
    Le coaching s’exerce auprès d’un coaché faisant partie d’une organisation. Le coaching se fait dans la synthèse des intérêts du coaché et de son organisation.
Onglet 1
Nous contacter
Pour la performance de vos projets et vos processus, contactez : Cécile Danion consultante coach Performances Projets & Processus OPTIDIA 4B rue de la Doulline 69340 Francheville T +33 (0)6 43 57 40 19 @ cecile.danion(at)optidia.com Retrouvez-moi sur Linkedin
optidia-consultante-performances-processus-projets-industriels Cécile DANION Consultante-coach

Mes objectifs : Etre à votre écoute, m’adapter à votre contexte, établir une relation de confiance tout en étant challengeante et m’engager à vos côtés pour la réussite de vos projets.

Formulaire de contact

En conformité avec les directives RGPD ces informations sont destinées exclusivement à vous recontacter.

Onglet 2
Onglet 3
Labellisée Aqcera
Dans une volontée d'amélioration continue et de qualité apportée à ses clients, Cécile Danion, consultante en management de projets industriels et en performances des processus, fondatrice d'OPTIDIA, est membre labellisée du réseau de consultants AQCERA, Association pour la Qualité du Conseil www.aqcera.net

labels
Des méthodes normalisées
  • Management par la Valeur
  • Management des risques d'un projet
  • HAZOP
  • HAMDEC
Témoignages...

Bonne préparation avant les workshops.[...]Lors du workshop, très bonne intégration dans le sujet. Bons softkills lors des workshops (vous challengez sans brusquer) [...]"

V.T. Portfolio Manager, industrie pharmaceutique.et statim.

Avoir rapidement appréhendé la problématique & entrer dans le cadre de l'entreprise. Avoir osé poser les questions pertinentes et respecter le timing & les échéances définis"

A.G. Chef de projet, industrie de transformation.

Adaptation de la démarches par rapport à la présence de l'auditoire[...]une grande souplesse dans le déroulement de la réunion."

F.L. Chef de projet, industrie métallurgique.