Dans l’optimisation des projets et des processus, nous avons des méthodes : Value Engineering, Lean Management par exemple chacune dotée de multiples outils : Analyse des Besoins, Management des risques, Analyse de la Valeur, PDCA, Value Stream Map, SMED, etc.

J’utilise depuis plus de 20 ans ces outils au service de mes clients.

Et pourtant…Combien de fois ai-je vu des outils standards « plaqués » ne correspondant pas au contexte, des collaborateurs sommés de donner des idées pour la nième fois sans voir jamais le fruit de leurs propositions que ce soit un oui ou un non, des personnes qui « font le dos rond » en acceptant superficiellement le nouvel outil « à la mode » sans motivation car sans sens pour eux…

Vous vous reconnaissez peut-être dans l’une de ces situations.

C’est pourquoi, aujourd’hui, en ajoutant les compétences techniques aux compétences du coaching, je souhaite accompagner mes clients dans la performance globale, éthique et durable pour mes clients en s’attaquant à l’ensemble de l’iceberg !

J’aurai plaisir à échanger avec vous sur vos expériences, vos besoins pour nourrir notre intelligence collective à travailler sur toutes les strates…

Decalage projet OPTIDIA

Un Comité d’Investissement d’une entreprise a l’habitude de « trier » ses projets pour les ordonner et les prioriser dans son Portefeuille de Projets.

Mais qu’en est-il quand on décide de décaler un projet déjà planifié ?

Il est alors important d’avoir en main toutes les informations pour décaler en connaissance de cause… C’est-à-dire, à identifier, à quantifier l’ensemble des impacts potentiels :

On pense en priorité au marché : les clients seront-ils toujours là ? les concurrents auront-ils sorti un produit concurrent ? un retard technologique va-t-il apparaitre ?

Même si tous les projets n’impactent pas directement le marché, d’autres conséquences qu’il est peut-être utiles d’envisager existent :

  • CAPEX : Quels investissements supplémentaires devrais-je envisager sur le site si je ne remplace par les équipements prévus ? Quelles sont les pénalités potentielles des fournisseurs et sous-traitants que j’ai déjà engagés dans le projet vont-ils demander ? Quelles seront les disponibilités de mes fournisseurs et sous-traitants si je décale le projet – et par conséquent, quels coûts supplémentaires envisagés ? Ai-je pris en compte le coût des études pour clôturer proprement mon projet ?
  • OPEX: Quels sont les coûts supplémentaires par non-optimisation des matières premières et/ou des utilités/ énergies ? Quels coûts supplémentaires à prendre en compte en conservant l’organisation actuelle ?
  • Réglementaire: Est-ce que je remplis tout de même mes obligations réglementaires ? Est-ce que de nouvelles réglementations vont apparaître et devront être prises en compte dans le projet lorsque je le reprendrai ?
  • RH: Quelles sont les conséquences sur le personnel à qui j’ai annoncé le projet ? Les ressources présentes aujourd’hui le seront-elles demain pour mener à bien celui-ci ?
  • Image: Quel est le niveau de confiance que m’accorderont les partenaires, le voisinage, les autorités locales ? Les concurrents profiteront-ils de ce décalage pour mettre à mal l’image de la société ?

Voici quelques-unes des questions que je suis amenée à poser aux équipes projet et donc au Comité d’Investissement pour une prise de décision éclairée.

On prend souvent l’exemple du Titanic pour montrer la mauvaise gestion d’un projet: la certitude d’un bateau insubmersible, les mauvais arbitrages…

Tout cela n’est qu’un funeste souvenir ?

Et pourtant aujourd’hui:

  • Ne voit-on pas des projets sans analyse des besoins qui débouchent sur des produits non adaptés au marché?
  • N’y a-t-il pas des incidents ou accidents lors de chantiers du fait d’une confiance excessive des équipes dans un environnement pourtant pas si familier qu’est la réalisation d’un projet?

Je vous invite à réaliser de manière systématique des analyses du besoin et des analyses de risques sur vos projets quelque soit leur taille !

Ces analyses vous seront utiles pour :

  • S’assurer que le produit créé correspond aux besoins des clients
  • S’assurer que les risques potentiels sont pris en compte dans le management du projet depuis son initialisation jusqu’à sa réalisation et son exploitation
  • Mais aussi pour réaliser des exercices:
    • Fédérateurs pour une équipe projet
    • Excellents pour la communication tant dans l’équipe projet que vers un comité de pilotage !

En savoir plus: Analyse du Besoin, Analyse des risques

Optidia participera au forum de PMI France les 25 et 26 mars 2015 à Grenoble

Ce sera l’occasion de s’ouvrir sur de nouvelles pratiques de gestion de projet tant au point de vue des nouvelles technologies que de nouvelles formes de management, de réfléchir et contribuer aux réflexions sur l’agilité, la gestion du changement et l’innovation pour l’optimisation de vos projets…

En collaboration avec la société Révélésens, Optidia a mis au point une approche unique de la conduite du changement en combinant les composantes humaines et processus dans un même accompagnement pour maximiser vos chances de réussite et l’efficacité de votre changement…